Comment choisir le bon casque de scooter ?

Vous êtes à la recherche d’un nouveau casque de moto pour remplacer celui qui est déjà abimé. Avant tout, l’achat d’un tel accessoire ne doit pas se faire à la légère pour la seule bonne raison qu’il garantit votre protection chaque fois que vous conduisez votre moto. Au-delà du prix et de l’esthétique, quelques facteurs techniques sont à prendre en compte pour faire le meilleur choix d’un casque moto. Parmi ceux-ci se trouvent par exemple le modèle, le poids, la taille, l’homologation, la protection, le système de serrage, etc.

Connaître les différents types de casque scooter

Dans une boutique spécialisée, dans la vente des équipements pour moto, en ligne ou physique, on peut facilement trouver plusieurs modèles de casque moto. Le casque intégral est sans doute le modèle le plus protecteur et le plus couvrant. Il est totalement fermé, ce qui permet de protéger tout le visage et la mâchoire. En général, ce modèle est utilisé dans le cadre de la conduite de moto sur des routes où la vitesse minimum à respecter demande obligatoirement une protection maximale.

Un conducteur de scooter peut le porter au quotidien pour garantir le maximum de sécurité. Il est possible de trouver des casques jet moins couvrants et plus ajustés à une conduite dans le milieu urbain. Un casque jet est mieux ventilé, plus esthétique et plus léger qu’un casque intégral. En plus, il propose un champ de vision.

Dans un magasin spécialisé, on peut également trouver des casques hybrides qui mélangent le modèle jet et intégral. Il s’agit notamment d’un casque modulable. Puisque la mentonnière peut facilement se relever, ce modèle de casque scooter se porte aisément, peu importe la saison. Ce qui fait de ce dernier le modèle idéal pour une conduite de scooter en ville. Pour les amateurs et les professionnels de la course de scooter, il est fortement conseillé d’opter pour les casques tout terrain. Plus légers, avec un design sportif et profilé, ces modèles permettent d’avoir un champ de vision plus élargi. Ils sont bien ventilés, donc le conducteur doit porter un masque ou une lunette adaptée.

Prendre en compte la taille du casque moto

Un casque de moto doit s’adapter parfaitement à la tour de tête du conducteur. Par la suite, le confort dépend de la forme du casque. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas choisir un casque trop petit. Avec le temps, les mousses vont prendre du volume et le casque ne va plus être confortable. Pendant l’essai, un casque ne doit pas serrer le visage au point de faire mal aux oreilles ou au front. Le conducteur doit par contre sentir une douce pression sur les joues et les tempes et le casque ne doit pas bouger lorsqu’il tourne la tête.

Comme des chaussures de randonnée, un casque peut être difficile à supporter lorsqu’il est neuf. Il devient plus confortable et adapté à la tête du conducteur, au fil des kilomètres. Sur une boutique en ligne spécialisée dans la vente des équipements pour moto, il est aussi possible de trouver des casques pour femme adaptés à leurs morphologies. Le conducteur peut facilement consulter un guide des tailles pour en savoir plus sur la taille à choisir.

Déterminer le poids idéal du casque de moto

Le poids du casque scooter varie en fonction des matériaux de fabrication. En général, en fonction du modèle, un casque pèse entre 1400 g et 1550 g. Les casques modulables sont plus lourds que les casques intégraux et les jets avec un poids moyen de 1600 g. Cependant, les modèles plus complexes peuvent peser 1800 g.

Le poids d’un modèle jet se situe par contre aux environs de 1100 à 1300 g. Bien que la différence soit petite, elle a quand même toute son importance, surtout à vitesse élevée ou lors de longs trajets où l’effort pour contrer la force du vent est de plus en plus sollicité. Pour éviter l’épuisement musculaire et ne pas gêner les mouvements de la tête, il convient de choisir un casque dont le poids correspond parfaitement à la morphologie. En ligne, vous pouvez consulter le guide de poids pour bien choisir le modèle de casque moto adéquat.

Vérifier l’homologation du casque scooter

Porter un casque est une obligation légale pour tout conducteur ou tout utilisateur de deux-roues. À cela s’ajoute le fait que le règlement oblige ce dernier à porter un casque homologué. En France, la norme européenne ECE 22.05 est l’homologation en vigueur. Selon ce dispositif, les casques doivent répondre à des exigences minimales de sécurité, notamment l’absorption des chocs, le système de rétention, l’étanchéité…

Chaque modèle de casque moto a sa propre homologation reconnue par une lettre. La lettre « J » pour les Jet, « P » pour l’intégral et « NP » pour les casques modulables. Cet indice d’homologation se trouve notamment sur une étiquette blanche cousue à l’intérieur du casque. Il convient alors de vérifier la présence de l’une de ces lettres avant d’opter pour tel ou tel modèle de casque scooter. Sur un magasin en ligne, on peut facilement trouver des guides permettant de reconnaître un casque homologué. Enfin, un expert peut accompagner le conducteur à trouver le meilleur casque qui convient parfaitement à ses besoins en matière de protection et d’esthétique.