Les tableaux d’art d’Elisabeth Besnier

Elisabeth Besnier est née en 1970 à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. En fréquentant un atelier de terre, une amie lui a offert pour son anniversaire une boîte d’aquarelle, un pinceau et un bloc de papier. Cet instant fut un tournant et a changé ; elle a immédiatement essayé  et depuis le plaisir de peindre n’as pu être rompu. Et peu à peu Elisabeth a réussi à intégrer un atelier de peinture, à Elbeuf, conduit par Régis Bouffay.

La nouvelle peinture d’Elisabeth Besnier

Actuellement, Elisabeth Besnier ne fait pratiquement plus d’aquarelle. Elle préfère plutôt l’onctuosité de l’huile pour traiter ses portraits et l’acrylique pour les paysages en extérieur. Mais cela n’empêche qu’elle a su garder l’aspect figuratif et elle travaille désormais au couteau.

Caractéristiques de la peinture d’Elisabeth Besnier ?

Pour d’Elisabeth Besnier, la peinture est une expression sensible, magnifiée par les jeux de la composition et des couleurs. Ses tableaux se caractérisent par leur naturel. Mais le fait de les découvrir tous ensemble est encore plus impressionnant. Audacieuse et sensuelle sans avoir l’air d’y toucher, sous une apparence picturale sereine et naturelle, l’artiste, après avoir maîtrisé l’aquarelle, s’est consacrée aux personnages féminins en toutes attitudes, grâce à la sûreté de son dessin et à sa science exigeante des poses de ses modèles.

De par son habileté à la peinture au couteau, elle a pu présenter l’expression des visages, des corps impeccables sous la beauté des drapés. Quant à la qualité des couleurs et leur luminosité, elles  révèlent davantage son talent de peindre, de créer et d’émouvoir.

Formation d’Elisabeth Besnier

Elle commence à peindre à l’aquarelle, il y a plus d’une dizaine d’années et elle travaille aujourd’hui au couteau, l’huile et parfois, l’acrylique. Elle a entrepris une année de formation « Arts Plastiques » à l’Université Paris I, il y a deux ans. On l’a récompensée à Paris de la Médaille de Bronze au salon des Artistes Français en 2012, du Prix Paul Lassauzé en 2011 et du 3ème prix du Salon des Indépendants de Rouen (76) en 2010.

Elisabeth Besnier travaille beaucoup sur les portraits féminins. Ses modèles sont des jeunes femmes qui adoptent les expressions sensibles qu’elle recherche. Elles sont photographiées ou filmées, selon le temps dont elle dispose. Les modèles peuvent aussi être des personnes qui font l’objet d’une commande pour eux même ou pour quelqu’un de leur famille en optant pour le même processus créatif. Elle constitue pour les artistes « une véritable source d’étonnement, d’émerveillement et par là-même d’enrichissement ».