L’assurance bateau est-elle obligatoire ?

Le nombre de plaisances ne cesse d’augmenter dans toute la France. Les voiliers et les bateaux à moteur se multiplient sur les côtes. Mais comme tout autre moyen de transport, la navigation n’est pas sans risques que ce soit pour le véhicule lui-même ou les personnes à bord. Pourtant, si vous partez en mer, c’est pour vivre un moment agréable plein de loisirs avec vos proches.

Alors, pourquoi risquer de tout perdre à cause d’une mésaventure non couverte ? Cela veut dire qu’il est de bon ton de souscrire une assurance spéciale bateau.

L’assurance bateau, est-elle obligatoire ?

Contrairement à l’assurance auto, l’assurance bateau n’est pas obligatoire, sauf dans certains cas. Le propriétaire d’un bateau plaisance dite « sportive », c’est-à-dire qui participe à des compétitions ou régates doit par exemple être assuré à minima en Responsabilité Civile.

Elle demeure aussi indispensable si le bateau est utilisé à des fins professionnelles. Et parfois, certains gestionnaires ou sociétés de gardiennage de port exigent systématiquement une attestation d’assurance. Alors, auquel cas vous souhaitez y louer une place pour laisser votre bateau en mouillage au port, vous devez être couvert. Même en dehors de ces circonstances, l’assurance bateau est fortement recommandée pour des raisons évidentes de couverture et d’indemnisation.

Obligatoire ou pas, il s’agit d’une garantie plus que conseillée. Alors, si vous avez investi dans un bateau de plaisance ou encore un voilier, vedette fluviale, yacht… à vous le plaisir de navigateur, mais vous devez avoir une couverture pour pouvoir en profiter pleinement. Cela vous permet effectivement de ne pas avoir à vous charger vous-même les conséquences financières de dommages corporels ou matériels que vous subissez ou que vous causez à autrui. Faites le point sur tout ce qui concerne cette assurance en cliquant sur ce lien.

Que couvre une assurance bateau ?

Un plaisancier qui souhaite assurer son bateau a deux options fondamentales de contrat d’assurance. Il y a l’assurance au tiers ou à tout risques. Et presque la totalité de compagnies d’assurance propose ces offres de garanties. Le premier choix ne couvre qu’un autrui à qui vous avez causés de mal. Elle ne fait donc que de jouer votre Responsabilité Civile.

Certains contrats au tiers incluent tout de même quelques garanties supplémentaires telles que le retirement de l’épave de la situation d’échouage, défense recours… En revanche, le « tous risques » comme son nom l’indique intègre plus de garanties complémentaires considérables qui couvrent le bateau et ses occupants.

En le choisissant, vous êtes aussi remboursé par votre assureur en cas de dommages (corporels ou matériels) même si c’était vous le responsable de l’accident. Plusieurs formules et une variété de garanties optionnelles peuvent aussi vous être proposées. Il y en a par exemple celles qui vous couvrent en cas de pertes et avaries (vandalisme, vol, naufrage, choc, collision avec un autre bateau, catastrophes naturelles…).

Certains contrats garantissent même les accessoires et équipements à l’intérieur du bateau en cas d’une effraction du coffre. Il y a également la protection juridique, incendie, attentat et bien d’autres. Bref, tout dépend de la simulation assurance pour bateau qu’offre votre assureur.

Quel type de contrat faut-il souscrire ?

Vous savez maintenant tout ce qui concerne les couvertures d’une assurance bateau et à vous de choisir celle qui vous convient le plus. Tout dépend donc de vos besoins et surtout de votre budget parce qu’un contrat multirisque plus complet est bel et bien plus cher que la Responsabilité Civile.

Alors, posez-vous de bonnes questions afin de déterminer la formule adéquate. Naviguez-vous souvent ou de manière occasionnelle ? Quel usage envisagez-vous faire de votre bateau ? Privé ou professionnel ? Transportez-vous des effets personnels ou des objets coûteux ? Pratiquez-vous une navigation côtière, fluviale ou en haute mer ? Partez-vous à l’étranger ou seulement dans les eaux territoriales françaises ? Et surtout, pensez à la valeur de votre navire.

Après avoir recueilli toutes ces informations concernant le type de votre bateau ainsi que son utilisation, vous pouvez désormais choisir le niveau de couverture adapté. Notez qu’il est également possible de souscrire une assurance avec des garanties à la journée si vous naviguez de temps en temps.

Autre méthode pour l’effectuer rapidement est aussi d’utiliser un comparateur assurance bateau en ligne. Vous pouvez ainsi trouver une assurance bateau prix moins élevé.

Comment souscrire une assurance bateau ?

La manière la plus simple et plus rapide est d’assurer son bateau en ligne. Vous pouvez aussi vous rendre dans une compagnie d’assurance ou encore chez votre assureur actuel. Mais peu importe ce que vous allez choisir, n’hésitez pas à demander un devis assurance bateau. Vous devez également fournir les mêmes documents.

Vous devez par exemple présenter votre permis bateau, le titre de propriété, la carte de circulation de votre bateau ainsi que les zones de circulation pour lesquelles vous souhaitez couvrir. Un rapport d’expertise, une facture d’achat, des photos… sont aussi demandés.

Certaines informations comme la marque, le modèle de votre équipement, le type de moteur et sa puissance en chevaux (CV), la valeur que vous souhaitez assurer et le lieu de stationnement (chez vous ou dans un port) peuvent également être nécessaires. Une fois que tout est prêt, vous n’avez qu’à signer le contrat pour avoir un esprit serein.