Quel type de papier choisir pour son livre photo ?

Le choix d’un papier pour la création d’un album photo ne doit pas être anodin. Vous devez tenir compte de plusieurs éléments pour obtenir le meilleur rendu possible. En effet, plusieurs choix s’offrent à vous : satiné, mat ou brillant. Ils disposent chacun de leurs points forts et de leurs inconvénients. Si les uns s’adaptent à un type particulier d’impression, les autres non. Découvrez à travers les paragraphes suivants tout ce que vous devez savoir sur les points à vérifier pour ne pas vous tromper.

Du papier digital

Le papier digital est réputé pour sa blancheur. Il permet d’obtenir une impression de qualité. Certes, il doit sa couleur au traitement chimique, mais grâce à la nouvelle technologie, il est désormais plus performant. Son acidification est plus lente. Il se place aujourd’hui comme le support idéal pour la fabrication d’album photo. En plus d’être blanc, il est également lisse et imperméable. Comparé aux autres types de papier, il fait mieux ressortir les couleurs.

Il possède trois déclinaisons : brillant, mat ou satiné. Pelliculé, le premier dispose d’une surface à l’apparence glacée. Il est idéal pour l’impression des clichés en couleur. Sa finition miroitante préserve vos clichés des risques auxquels il est exposé, tels que les gribouillages au stylo de vos enfants. Ainsi, il s’agit d’un avantage qui le démarque des autres.

Le mat dispose d’une texture rugueuse et est réputé pour obtenir une finition sans reflet et discrète. Il est résistant et malgré les manipulations, il ne risque pas de changer d’aspect. Son meilleur avantage est qu’il permet d’écrire un petit mémo sur chaque photo. Le satiné est plébiscité pour sa finesse et sa douceur. Il est à mi-chemin entre le brillant et le mat, d’où sa dénomination « demi-mat ». Vous pouvez obtenir des informations sur les papiers digitaux adaptés pour la création de votre livre photo en ligne.

Du papier épais

Lorsque vous choisissez le papier qui va vous permettre de créer votre album photo, vous devez regarder en premier lieu son épaisseur. Celle-ci influe sur la qualité des images. Une fois imprimées, leurs couleurs sont fraiches et éclatantes. De surcroit, un papier épais supporte mieux la chaleur produite par l’imprimante qu’un papier fin. Durant l’impression, il est soumis à une pression et une température élevée. Enfin, il est plus agréable au toucher.

Il est important de souligner qu’un papier épais n’est pas obligatoirement lourd, même si l’inverse est souvent vrai. Lorsque le grammage est élevé, l’épaisseur l’est également. Au moment où vous faites vos achats, vous devez en tenir compte. Si vous regardez bien les modèles les plus luxueux, par exemple, vous pouvez voir que leur grammage équivaut à 382 g/m² alors qu’ils sont épais. Il s’agit d’une caractéristique propre aux papiers de qualité supérieure. Ceux qui sont destinés aux essais ainsi qu’aux tirages classiques qui pèsent souvent 270 g/m² et sont plus fins.

Un papier épais est également un papier qui a une « belle main ». Cela signifie qu’il est résistant et qu’il dispose d’une longue durée de vie. Il se compose de plusieurs matières, à savoir, de fibres de bois ou du coton. Ainsi, vous pouvez manipuler votre album à tout moment et sans aucun souci. Vous pouvez également le mettre à la disposition de vos proches durant vos moments en famille.

Du papier blanc

Les novices se disent que tous les papiers photo sont blancs, mais en réalité, ce blanc possède quelques déclinaisons. Les unes sont plus blanches que les autres. Cela est dû au type de matière utilisé pour leur fabrication. La cellulose, les fibres de bois et le coton, par exemple, permettent de produire du papier blanc chaud s’ils ne sont pas traités. Après traitement, le blanc s’éclaircit.

Idéalement, lorsque vous choisissez le papier de votre livre photo, vous devez également prioriser le plus blanc. Il fait ressortir fidèlement vos clichés imprimés. Si vous optez pour un modèle dont le coloris tend vers le jaune, par exemple, la couleur blanche risque de prendre une teinte jaunâtre.

Pour vous aider dans votre choix, il faut également apporter quelques explications sur les procédés de fabrications des papiers photo. Les fabricants utilisent généralement un produit chimique pour les blanchir. Cependant, ce procédé n’est pas sans inconvénient. Les composants chimiques qui entrent dans le traitement du papier s’acidifient au fil du temps. Étant en contact avec l’encre, ils modifient la couleur des images. Au bout de 25 ans, votre album semblera ne plus être le même. Pour faire des clichés qui durent dans le temps, il faut opter pour des papiers qui ont subi un traitement chimique.

Du papier qui s’adapte à son type de cliché

Le choix d’un papier destiné à la création d’un album photo repose sur le type de photos que vous devez imprimer. Si elles sont en noir et blanc, le papier le plus adapté à leur impression doit disposer d’une finition mate. Le papier mat Premium, par exemple, est recommandé pour imprimer les photos d’époque qui sont souvent bicolores. Vous souhaitez faire une surprise à un proche en imprimant ses vieux clichés ? Vous pouvez choisir cette option. Il en est de même si vous êtes un adepte des souvenirs rétro. Il dispose d’un atout important : il met en exergue chacun de leurs détails.

Si vous avez l’habitude de montrer votre album à vos proches. Vous avez besoin d’un papier résistant à la manipulation. Pour imprimer les photos de vacances, les photos de mariage, les photos de classe ou les photos de famille, les photographes recommandent généralement l’usage du modèle brillant Pixum. Il résiste aussi bien aux éclaboussures et à la poussière. Enfin, il ne risque pas de se déchirer facilement.