Quelle formation suivre pour devenir opticien ?

La carrière d’opticien s’inscrit dans une carrière de vendeur. Il semble attractif parce que c’est un travail à part entière : un opticien est tout d’abord un conseiller technique auprès des clients, pourtant les aspects techniques du métier sont aussi importants. Aujourd’hui, l’industrie embauche toujours, par contre les salaires continuent de baisser. Quelle formation suivre afin de devenir un opticien ? 

Pourquoi suivre une formation d’opticien ? 

L’opticien en France vend en général des lunettes et autres matériels de correcteur : verres et montures correcteurs, lentilles de soleil, lunettes de contact et autres accessoires (quelques produits d’entretien, etc.). Suivre une formation est nécessaire, car il possède également les connaissances techniques afin d’effectuer certaines des vérifications (analyse visuelle, centrage de l’œil) nécessaires à l’achat de lunettes. Le travail d’opticien est également très complet : de la conception jusqu’à l’ajustement, de l’assemblage à la vente d’une gamme d’appareils correcteurs de la vue, de lunettes et de verres. C’est aussi un professionnel de la santé qui travaille comme un technico-commercial. Mais d’abord un conseiller de vente. Il a pris l’avis d’un ophtalmologiste. Il peut exercer par exemple en tant qu’employé d’un magasin indépendant, enseigne, centre d’entraide, gérant, commerçant franchisé ou indépendant. En termes d’opportunités, l’industrie embauche, par contre les concurrences entre les marques est féroce et les sommes des salaires ont eu tendance à baisser ces dernières années. Les opticiens dépendants ou indépendants sont donc très intéressés par des spécialisations telles que la contactologie ou l’optométrie. Un opticien salarié gagne entre 1 200 et 1 500 euros par mois au total en début de carrière. Dans ce cas, à son compte, il peut être payé entre 3 000 et 6 000 euros par mois, selon la localisation de son magasin. Il faut suivre ce lien pour plus d’informations. 

Quelle formation pour vous ? 

Pour accéder à ce métier, commencez par le CAP ou Distributeur Optique, qui permet d’exercer notamment en tant que dispensateur de lunettes. Le baccalauréat professionnel optique et lunetterie permet aussi aux jeunes de bien travailler avec des opticiens. La formation d’opticien la plus appréciée et adaptée est le BTS (BTS OL) en deux (02) ans après l’obtention du baccalauréat. Il vous permet d’exercer ou de créer votre propre entreprise. Cependant, l’admission en BTS est sélective. En conséquence, le déroulement se réalise sur la sélection de dossiers et un entretien. Il faut noter également que la formation opticien est ouverte à quelques formations de niveau licence (S et STI Génie Optique). Il est possible de passer un examen afin de compléter votre formation, y compris la formation initiale et la formation continue : du Diplôme Universitaire et optométrie Physi-Optique à l’Université Marseille ; à Angers, Lyon, Lille, Lyon, Toulouse, Licence Professionnelle Optique Santé Professionnelle à Paris Sud, Saint Etienne ou Licence Professionnelle vision optique et Optique à Montpellier La Rochelle.

Qu’est qu’un opticien et quelles sont leurs missions ?  

Chaque jour, un opticien accueille dans son magasin des personnes ayant des problèmes de vision qui viennent consulter un ophtalmologiste. Il vérifie les prescriptions médicales, effectue des tests de vision ainsi que conseiller ses clients. Ensemble, ils déterminent si ces derniers ont besoin de plus de lunettes ou de contacts, s’il a besoin de verres progressifs, quelle forme, ils préfèrent, etc. Une fois que votre client a fait exactement son choix, si ce dernier veut des lunettes, il faut noter également que l’opticien doit monter au plus vite possible les verres des lunettes sur la monture choisir et faire les ajustements (il polit, meule, ajuste, aligne, etc.). S’il veut des lentilles, vous devrez prendre une série de mesures, comme la courbure cornéenne. Certains magasins ont des laboratoires sur place qui peuvent effectuer ces opérations plus rapidement ou assurer une offre de formation. Finalement, si ça casse, le magasin devra contacter un laboratoire externe. Autre aspect de son métier : les opticiens gèrent le service après-vente. Ils prennent en charge les clients qui ont des problèmes avec leurs lunettes (bras cassés ou tordus, verres abîmés, etc.) et leur apportent des solutions. Il est également gérant de son agence. Ils gèrent aussi les stocks, analysent le roulement, s’entretiennent avec les représentants des marques de lentilles et de lunettes de contact, etc. Le dernier aspect de son travail est que les opticiens travaillent souvent avec des fournisseurs. Il a passé la commande avec eux et s’est assuré qu’il était fait à temps. 

Devenir opticien : les procédures à suivre 

Les opticiens sont les seuls professionnels habilités à délivrer plusieurs verres correcteurs et des lentilles de la vue. Il est chargé de conseiller au quotidien les personnes envoyées par l’ophtalmologiste. Le métier d’opticien est un travail qui ne connaît pas la crise. Il faudrait savoir que 11 500 opticiens ont commencé de travailler dans 8 000 magasins en France, prenant en charge la moitié de la population française ayant des problèmes de vue. C’est un vrai homme d’affaires qui doit connaître les attentes de ses clients et leur offrir un cadre qui correspond à leurs goûts. Les lunettes étant aussi une tendance de mode, il doit suivre les tendances avant de lancer de nouveaux produits. Faire une formation est donc impératif afin de devenir un opticien professionnel.