Se préparer à passer le permis Caces R389 / R489 chariot élévateur

Pour conduire certains engins, il faudrait être titulaire d’un permis CACES ou certificat d’aptitude à la conduite en sécurité. Il faut cependant noter qu’il ne s’agit pas d’un diplôme ou d’un certificat. Pour le décrocher, il faudrait suivre une formation adéquate et réussir aux examens théoriques et pratiques.

Quels sont les différents permis CACES ?

Si vous envisagez de conduire un engin automoteur sur un chantier ou dans un entrepôt, vous devez avoir un permis CACES pour répondre aux obligations légales. On distingue actuellement 6 types de permis selon le type de matériel à utiliser, recommandés par la CNAMTS ou Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés : R 372m pour les engins de chantier, R 377m pour les grues à tour, R 383m pour les grues mobiles, R 386 pour les plateformes élévatrices mobiles de personnes, R 389 ou r489 pour les chariots élévateurs et R 390 pour les grues auxiliaires de chargement de véhicules. Le permis est valable pendant 5 ans, sauf pour la catégorie des engins de chantier. De la sorte, le renouvellement est obligatoire avant la date d’expiration, sauf si vous décidez de changer de métier.

Dans la catégorie des engins de chantier, on peut également trouver des sous-catégories. Il est donc possible de conduire différents types de véhicules selon les besoins de la société : tracteur et petits engins de chantier mobile, engin de chargement ou d’extraction, engin de chargement, engin de finition ou de réglage, engin de compactage ou de transport, engins d’extraction ou de manutention et engins de chantier hors production. Si vous êtes à la recherche d’un établissement de formation caces chariot r489, rendez-vous sur manuteo.fr.

Comment préparer un permis CACES R389/489 ?

Le permis caces chariot élévateur est délivré par des organismes testeurs certifiés (un centre de formation ou une entreprise). Pour l’obtenir, il faudrait avant tout être apte. De ce fait, un examen médical est indispensable. Puis, le candidat doit maîtriser les connaissances théoriques et la manipulation de l’engin. La voie de la formation est donc incontournable pour assurer votre sécurité en tant que conducteur, mais aussi pour mettre toutes les chances de votre côté. La plupart des organismes proposent au minimum trois jours de formation : une journée d’apprentissage, une journée de pratique et une journée pour les tests correspondant à la catégorie d’engins concernés (charriot élévateur). Pour valider les examens, il faudrait avoir au moins une note moyenne de 7/10 aux examens théoriques et pratiques. Attention ! Le candidat doit être majeur et maîtriser la langue française.

Où suivre une formation CACES R389 ou R489 ?

Il est conseillé de choisir un établissement réputé et spécialisé dans la préparation des élèves aux épreuves théoriques et pratiques. Ainsi, vous aurez l’assurance que les formations dispensées répondent aux exigences du métier. Vous pouvez aussi vous fier aux recommandations en ligne. Les anciens pourront vous orienter vers les meilleures adresses. Par ailleurs, renseignez-vous sur la durée et les heures de la formation caces r489. Selon votre niveau et votre disponibilité, la formation peut se dérouler pendant 7 à 35 heures. L’idéal, c’est de consulter le prestataire pour avoir plus de détails sur le sujet.

Le coût de la formation varie selon le type d’établissement et la durée de la formation. Mais dans tous les cas, il faudrait prévoir un budget non négligeable. Quoique le retour sur investissement est considérable. Après, il existe de nombreuses aides qui permettant d’alléger les charges. Si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle emploi peut financer votre formation. En revanche, pour les salariés, ils peuvent mobiliser leurs heures de DIF ou profiter d’une formation caces r489 dans le cadre d’un plan de formation au sein de l’entreprise.