Le burn-out, un phénomène en pleine expansion

Le burn out se caractérise par un épuisement émotionnel, mental et physique. Il n’est pas reconnu comme une maladie, mais considéré comme un syndrome. Il touche les hommes comme les femmes, avec toutefois une prédominance chez la gente féminine. Les personnes qui font face à ce syndrome sont souvent émotionnellement instables, ou très impliquées dans leur travail. Découvrez à travers cet article les signes annonciateurs, les causes et les traitements de ce syndrome qui fait des ravages.

Quels sont les signes d’un burn out ?

Selon l’OMS, le burn out se caractérise par une intense fatigue, des sentiments très négatifs liés au travail, ainsi que par une efficacité professionnelle en baisse. Il existe de nombreux symptômes qui peuvent être directement liés au burn out.

  • Le premier signe d’un burn out est une intense fatigue.
  • Signes de burn out au travail : comportement agressif, irritabilité, démotivation professionnelle, sentiment de dévalorisation, de frustration.
  • Burn-out symptômes physiques : tensions musculaires, douleurs musculosquelettiques.
  • burnout symptomes émotionnels : crises de larmes, crises de colère, humeur maussade.
  • burnout symptômes vertiges, troubles du sommeil, cauchemars, sommeil agité.

Si vous présentez des signes de burn out, n’hésitez pas à contacter des médecins qualifiés, et prendre RDV sur le site Centre du Burn Out.

Qu’est-ce qui déclenche un burn out ?

Ce mal profond s’enracine sans crier gare, la personne concernée se sent très épanouie dans son travail et s’investit énormément, ce qui empiète petit à petit sur sa vie de famille, sa vie sociale.
Au fil des mois, et souvent même au fil des années, cet employé hyperactif commence à craindre de ne plus être assez performant. Il va chercher à remédier à cette baisse de performance en travaillant encore davantage. Jusqu’au jour où tout s’écroule, cela peut avoir lieu suite à un élément déclencheur, ou même sans réelle cause apparente.
Les raisons d’un burn out peuvent être multiples :

  • contacts réguliers avec des personnes désagréables, humiliantes, ou des personnes se trouvant dans des situations de détresse,
  • tension avec les collègues ou la hiérarchie,
  • changements dans l’organisation du travail,
  • changements hiérarchiques
  • pression permanente, avec des objectifs élevés, souvent associé à un manque de moyens manifeste pour réussir à atteindre son but,
  • un sentiment d’insécurité de l’emploi, etc.

Se sortir de ce mal-être profond

La première étape pour sortir d’un burn out, est avant toute chose d’être arrivé à un point où le corps et l’esprit tirent les sonnettes d’alarme.
Il est fort probable qu’à ce moment précis, la personne victime de ce mal, ne comprenne pas ce qui lui arrive, ni pourquoi elle craque, ou pourquoi cet intense épuisement s’abat sur elle. C’est généralement lorsque le médecin traitant pose le diagnostic, que l’intéressé prend conscience de son état.
À l’issue de la consultation chez le généraliste, l’employé se voit prescrire un arrêt de travail, le but étant de lui permettre de se reposer, de récupérer, ce qui est le meilleur des remèdes pour commencer.
Il n’existe pas de traitement spécifique au burn out, toutefois il n’est pas rare que les médecins prescrivent des antidépresseurs à leurs patients. Ces médicaments aident à se sentir mieux, pour autant, ils ne permettent pas de régler le problème à la base, d’où l’importance de mettre en place une thérapie en parallèle.
Le thérapeute contribue à identifier les raisons qui ont entraîné ce mal-être, et par la même occasion, il permet au patient de ne plus reproduire les mêmes erreurs dans l’avenir.

Il est possible d’avoir recours à des médecines douces pour tenter d’enrayer ce syndrome d’épuisement professionnel. Certaines plantes comme la lavande, la passiflore, la camomille ont des vertus relaxantes, facilitant par la même occasion l’endormissement.

Comment prévenir le burn out ?

Le meilleur traitement reste la prévention. Dès le premier signe de burn out, il faut agir. Plus cet état de fatigue perdure, plus le temps de récupération sera long.

Lors d’un Burn out fatigue, et troubles du sommeil sont généralement les premiers symptômes qui apparaissent.

À ce moment-là, il est important de comprendre ce qui provoque ces perturbations au travail, qu’est ce qui est source de stress, de peurs, et surtout ce qu’il faut mettre en place pour assainir la situation.

Parfois, le changement est nécessaire, explorer d’autres horizons, trouver de nouveaux challenges peuvent être une solution efficace et durable pour faire face à ce fléau des temps modernes. Mais quoi qu’il en soit, il est essentiel de se faire aider pour sortir du burn out.