Quel profil de prothèse pour votre augmentation mammaire ?

Depuis la découverte de l’implant mammaire, il existe différents types et différents modèles adaptés à tous. En effet, quand on souhaite faire des modifications, il est préférable qu’il soit en harmonie avec l’ensemble du corps. Cette variété d’implants permet également de prendre en compte le souhait de la personne pour la satisfaire. Ainsi, il est indispensable de bien s’informer avant de passer à l’opération chirurgicale. Pour cela, le mieux est d’entrer en contact avec les professionnels du métier pour avoir des renseignements détaillés. Un chirurgien-plasticien pourra entre autres, donner toutes les informations concernant le déroulement de l’intervention.

Tout savoir sur l’augmentation mammaire 

Une augmentation mammaire entre dans la catégorie des chirurgies esthétiques pour augmenter le volume des seins. Elle est faite pour améliorer l’esthétique des seins, ou pour une reconstruction à la suite d’une mastectomie. Elle peut également être utilisée par les travestis pour créer l’apparence d’une poitrine féminine. Cette forme de chirurgie a commencé depuis 1865, et malgré les complications, la recherche a continué pour aboutir aux procédés actuels. Elle consiste à insérer des implants mammaires dans la poitrine. Vous avez le choix entre quatre voies : sous le sein, à la partie inférieure de l’aréole, dans le creux axillaire ou sous le mamelon. Ces quatre méthodes permettent de limiter la visibilité de la cicatrice après la réalisation de l’acte. On ajoute à cela le dispositif de « Keller Funnel » pour insérer plus facilement l’implant, et diminuer le risque de contracture capsulaire. Les prothèses mammaires sont constituées par une enveloppe généralement faite de silicone, ou de gel silicone cohésif. Cette enveloppe peut être remplie d’une solution physiologique ou un gel. Il en existe également à base de polypropylène, et on arrive même à reproduire le téton. Pour plus de détail, quelques sites internet comme www.cliniquebeaucare.fr peuvent apporter quelques éclaircissements.

Les différents types de prothèses 

Parmi la grande variété d’implants mammaires qui existent sur le marché, la dernière génération propose celui en silicone cohésif. Quoi qu’il en soit, les modèles varient en fonction du rendu que vous souhaitez avoir. Pour la texture finale des seins, il faut prendre en compte le remplissage qu’on va utiliser. Le choix des prothèses mammaires offre également différentes formes et différentes tailles aux seins. Enfin, le rendu de la surface du sein entre également en jeu dans le choix qu’on doit faire. On a des implants ronds qui peuvent être bas, moyens ou hauts, pour remplir le décolleté avec un volume important. Ils peuvent être placés derrière les glands ou derrière le muscle, selon le volume et le profil recherché. On a des implants anatomiques ou profilés pour permettre les reconstructions mammaires pour limiter le sein bombé. Il a une forme de goutte d’eau, et permet également de reformer le sein à la suite d’une grossesse. Enfin, on a les implants asymétriques où on peut choisir la forme adaptée pour chaque côté. Ils permettent de corriger les cas où les seins sont vraiment très différents. Ils sont généralement placés derrière les glands et sont dessinés en rapport avec la forme du thorax.

Avantages d’une augmentation mammaire :

Le premier avantage qu’on peut citer relève du côté esthétique qui permet de redonner confiance à la personne qui y a recours. Toutefois, les prothèses mammaires permettent également de corriger le vide laissé par les problèmes de santé. Grâce aux recherches et aux développements de la technologie, on a obtenu des implants mammaires plus consistants, plus solides et avec moins de risque de se rompre. Même s’il est conseillé de remplacer les prothèses tous les dix ans, avec un suivi régulier, les dernières générations peuvent durer quinze ans. On a également un choix de profil pour avoir des seins larges et plats, caractéristique d’un profil bas. Un profil modéré offrira des seins étroits pour une plus grande projection, et une poitrine abondante. Un profil haut aura une forme en boule pour avoir du volume sur la partie supérieure. Une incision dans le pli du sein permet actuellement d’avoir une meilleure accessibilité, tout en cachant les éventuelles cicatrices. Pour diminuer les soins postopératoires, l’insertion d’un drain permet d’évacuer les éventuelles sécrétions qui peuvent se former. Cela favorise une meilleure cicatrisation pour permettre à la personne d’avoir rapidement une vie normale.